Urgences vétérinaires En savoir plus
/ Actus / Lutter contre l’arthrose chez les animaux
Chien

Lutter contre l’arthrose chez les animaux

L’arthrose est la première cause de boiterie chronique. 1 chien adulte sur 5 et plus de 60 % des chats adultes sont arthrosiques.

Publié le 26/09/2022

La clinique vétérinaire Beaune vous explique tout ce que vous devez savoir sur l’arthrose chez les animaux de compagnie : qu’est-ce que l’arthrose, comment la détecter et comment lutter contre.

Qu’est-ce que l’arthrose ? 

L’arthrose est une maladie articulaire chronique et irréversible. Elle est progressive donc de plus en plus grave, et inflammatoire donc douloureuse. C’est une maladie dégénérative qui engendre une perte de fonction.

Il existe plusieurs facteurs de risques de l’arthrose  :

  • Des malformations articulaires
  • Des antécédents génétiques  
  • Un déséquilibre alimentaire  
  • Le surpoids ou l’obésité  
  • Le vieillissement
  • Des lésions articulaires directes, de type traumatisme
  • Une activité importante ou à fort impact 

L’installation de l’arthrose a de nombreuses conséquences, avec l’apparition d’une hypersensibilité ou de douleur, une perte de fonction et une mobilisation limitée, une fonte musculaire et une dégradation irréversible ou encore une prise de poids ou de l’obésité. Toutes ces conséquences de l’arthrose agissent l’une sur l’autre et engendre une baisse de la qualité de vie de l’animal.

Comment détecter l’arthrose chez son animal ? 

On peut détecter des signes fonctionnels comme une boiterie, une fonte musculaire, un refus de sortir ou de sauter. De façon globale une baisse d’activité. 
Chez le chat, une perte d’agilité, une absence de toilettage ou la pousse de griffes peuvent être des signaux d’appels forts.  Des signes plus chroniques doivent aussi y faire penser comme la perturbation du sommeil, la recherche de chaleur ou encore un changement de tempérament et l’apparition d‘une agressivité. 

Comment gérer l’arthrose de son animal ?

On va essayer d’agir sur deux éléments :

  1. La prévention, en posant un diagnostic précoce et en limitant le développement de lésions qui sont irréversibles.
  2. Le traitement, pour améliorer la qualité de vie.

A l’heure actuelle nous avons la chance d’avoir un traitement multimodal c’est-à-dire qui peut agir sur plusieurs axes pour une prise en charge globale et plus satisfaisante :

  • La nutrition, élément essentiel afin de faire maigrir l’animal ou de stabiliser son poids pour limiter la charge mécanique sur les articulations et limiter la secrétions de molécules inflammatoires par les cellules graisseuses qui vont favoriser la douleur et la boiterie. On peut aussi appuyer sur les aliments complémentaires type chondroprotecteur qui ont pour but de nourrir mieux l’articulation et de la protéger.

  • La physiothérapie, en utilisant plus spécifiquement la cryothérapie (application de poche de froid) lors de crise ou retour d’activité pour diminuer les spasmes musculaires et l’inflammation aigue et chronique. Cela peut être pratiquer par le propriétaire à la maison via des massages pour détendre ou réchauffer les muscles et articulations.

  • Le traitement médicamenteux, le plus utilisé et le plus connu reste l’utilisation d’anti-inflammatoires non stéroïdiens (AINS) qui vont agir sur les effets pathologiques de l’arthrose avec la sécrétion de molécules anti-inflammatoires sous réserve que les possibles effets néfastes digestifs et rénaux soit surveillés et contrôler. 

En pratique on traite plutôt par cure en tentant de trouver la dose efficace la plus faible, sans jamais dépasser les doses prescrites pour en limiter les effets secondaires. On adaptera les traitements en fonction de la réponse clinique de l’animal tout en prenant en considération les effets négatifs. 
  
Ainsi, si votre animal présente des troubles de la démarche donnant suite à un traumatisme ou que vous vous posez la question de l’apparition de douleurs articulaires liées à l’âge, n’hésitez pas à prendre rdv afin de faire un bilan global et de voir quelles solutions thérapeutiques seraient les plus adaptées à votre animal pour lui permettre de vivre le mieux possible avec son arthrose.  


Vous pensez que votre animal souffre d’arthrose ? Contactez la clinique vétérinaire Beaune ou prenez rendez-vous à la clinique !